mBerube.net
A journey to .Net

Accès par nom sans serveur DNS

mercredi, 23 juin 2010 12:59 by mBerube
(Aussi disponible en: English)

Durant la configuration de mon serveur de développement, j'ai réalisé que je pouvais accéder mes machines Linux par IP mais pas par nom. Même chose à partir de Linux vers mes machines Windows. Après quelques recherches, j'ai fini par comprendre que mon réseau n'avait pas de serveur DNS, il fallait donc que la résolution de nom soit faite autrement, c'est à dire par NetBios. Comment faire fonctionner correctement Linux sur NetBios ? Voici la procédure (pour Ubuntu mais c'est très propablement similaire avec les autres distributions) :

  • Installer samba (sudo apt-get install samba)
  • Un fois installé, editez /etc/samba/smb.conf and, dans la section global settings, donner à workgroup et netbios name les bonnes valeurs pour votre machine.

Vous pouvez maintenant accéder votre machine Lunix par son nom à partir de Windows. Maintenant, dans l'autre sens (de Linux à Windows) :

  • editez /etc/nsswitch.conf et changez la ligne hosts: file dns par hosts: file wins dns (l'ordre importe)
  • Finalement, installez winbind (sudo apt-get install winbind)

Après cela, tout fonctionne tel que prévu, de Windows et de Linux. J'espère que ça fonctionne pour vous également.

Soyez le premier à noter ce billet

  • Currently 0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Categories:   Vie de programmeur
Actions:   E-mail | del.icio.us | Permalink | Commentaires (0) | Comment RSSRss comment feed

Mettre en route un serveur de développement

mercredi, 23 juin 2010 07:47 by mBerube
(Aussi disponible en: English)

Bonsoir

Je suis moins actif sur le blog depuis quelques semaines. En plus du beau temps qui est arrivé subitement, j'ai également mis la main sur un serveur usagé qu'une compagnie a décommissionné. Quelle belle occasion d'approfondir mes connaissances d'administrateur système tout en mettant en place un serveur de développement digne de ce nom.

Je n'irai pas dans le détail de toutes les étapes dans ce billet mais voici quelques items en vrac. Pour le sys admin de carrière, tout ça c'est du gâteau mais avec mon profile de programmeur, plusieurs de ces choses m'étaient encore inconnues il y a un mois:

  • Installation et configuration d'un RAID : j'utilise un card RAID Adaptec avec un RAID 1 (mirroir) et tout s'est déroulé à merveille. Très simple et très rapide.
  • Installation d'un OS sur DVD dans un serveur avec un lecteur CD : ici, nouveau défi. J'aurais pu acheter un DVD ROM et l'installer dans le serveur mais j'aime de moins en moins les médias optiques qui se raillent et se salissent. J'ai donc cherché une autre alternative et j'ai finalement trouvé la procédure pour formater une clé USB et la rendre ainsi bootable et utilisable pour l'installation d'un OS. Pour les détails de la procédure, consultez le site de Technet. Pour l'installation de l'OS (windows server 2008 R2), rien de particulier à signaler, à part un peu de travail pour trouver une version à jour des pilotes de la carte RAID. À part de ça, si vous avez déjà installé un windows vista ou windows 7, c'est pareil.
  • Partitions : j'aime bien avoir une partition pour l'OS et une pour les données. J'avais oublié de le faire avant d'installer windows server mais l'outils de gestion de disque de cet OS est génial. Non seulement il permet de redimentionnement de partition comme Partition Magic mais ce repartitionnement peut être fait live, sur un serveur qui roule et ce, même sur le disque de l'OS. Wow !
  • Upgrade de RAM : la machine avait 1GB de RAM au moment de la livraison. C'était un peu mince pour les tâches que je veux confier à cette machine (voir plus loin). J'ai donc acheter 2 barrettes de 2Gb dans mon magasin de pièces d'ordi favori et je les ai installées dans la machine. Erreur ! J'ai appris à mes dépends que les serveurs sont beaucoup plus sévères sur la sorte de RAM à utiliser. J'ai finalement trouvé un fournisseur de pièces d'ordinateur qui avait la bonne sorte de RAM en question et me voilà avec 5gb de RAM, suffisamment pour accomplir ses nombreuses missions.
  • Les logiciels:
    • SQL Server : Je n'avais jamais installé une "vraie" version de SQL serveur avant (dans le sens de pas Express). C'est un peu plus compliqué, il y a plusieurs comptes de service à créer et je ne m'ai pas simplifié la tâche en ne spécifiant pas correctement l'emplacement des mes bases de données. C'est cependant quelque chose qu'on peut changer par la suite. Aussi, si on veut accéder au serveur d'une autre machine, ne pas oublier de configurer un accès par TCP et un port (j'ai cherché un bout de temps avant de me rendre compte que j'avais oublié ce bout-là)
    • IIS 7.5 : s'installe facilement et avec un petit install supplémentaire (IIS Management Console), le IIS du serveur peut être complétement géré à partir du IIS de la machine locale. Nice.
    • VisualSVN Server : la façon la plus simple de configurer un serveur Subversion. Un petit outil visuel (et gratuit) qui s'installe sous Windows et permet de faire toutes les tâches d'administration du gestionnaire de code source. Pour la machine de développement, TotoiseSVN est un must.
    • Vmware server : comme mon serveur est trop vieux pour supporter Hyper-V (la solution de virtualisation de Microsoft), j'ai installé vmware server à la place. Ça s'installe bien, ça utilise une interface Web pour gérer les machines virtuelles. C'est bien au niveau de la portabilité mais l'application comporte quelques bogues. De plus, en ce moment, je suis à une 3e tentative d'installer un serveur ubuntu pour le développement PHP et Ruby mais j'ai quelques difficultés avec les outils VmWare qui sont supposés améliorer l'intégration. À voir.

Voilà. C'est à ça que j'occupe l'essentiel de mon peu de temps libre ces temps-ci alors vous comprenez pourquoi mon blog a souffert un peu. Je vous reparle de l'évolution des choses bientôt.

Soyez le premier à noter ce billet

  • Currently 0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Actions:   E-mail | del.icio.us | Permalink | Commentaires (0) | Comment RSSRss comment feed

Process Explorer, un superbe outils

jeudi, 29 avril 2010 21:24 by mBerube
(Aussi disponible en: English)

J'ai été confronté cette semaine à un problème sur la machine de ma blonde. Le CPU était toujours à 100% et le processus en cause était svchost. Pas très pratique quand on sait que c'est un programme hyper générique pour rouler à peu près n'importe quoi dans Windows. Quand ce genre de situation arrive, il y a une bonne solution, c'est Process Explorer, un outils (gratuit) originalement de la compagnie Sysinternals qui a depuis été acquise par Microsoft. Cet outil donne beaucoup plus d'information sur le contenu d'un processus (nom de l'exécutable, les dll qu'il load, etc.), aidant beaucoup à identifier le coupable et à prendre les mesures. Dans mon cas, il s'agit d'un driver d'imprimante (HP) qui capotait. Est-ce que quelqu'un est surpris d'apprendre que les drivers HP sont problématiques ... 

Voici quelques prises d'écrans tiré de TechNet

Dans la boîte à outils de Sysinternals, il y a d'autres petites trouvailles à explorer. Fouillez, ça vaut la peine.

Soyez le premier à noter ce billet

  • Currently 0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Categories:   Vie de geek
Actions:   E-mail | del.icio.us | Permalink | Commentaires (0) | Comment RSSRss comment feed

Windows Home Server pour un développeur

jeudi, 22 avril 2010 21:53 by mBerube
(Aussi disponible en: English)

L'an dernier, encouragé par les bons commentaires de Scott Hanselman, j'ai décidé de mettre à l'essai Windows Home Server, une version allégé de Windows Server 2003. C'est un OS très intégré qui permet de facilement centraliser l'information des différents PC de la maison (musiques, photos, vidéos), de prendre des backup complets des différentes machines connectées et d'ensuite prendre tout cela en backup sur un disque externe pour le mettre en lieu sûr en cas de destruction/perte/vol du serveur.

Je l'ai installé sur ma vieille machine (un AMD athlon de presque 10 ans) et ça fonctionnait assez bien, malgré certains problèmes de stabilité principalement causé par l'âge avancé des composantes. De plus, l'espace disque commençant à manquer et les HD IDE devenant de plus en plus rares et coûteux, j'ai décidé de mettre en place une vraie solution de WHS. Le Acer Aspire Easy Store Home Server:

Mis en place depuis 1 semaine, ça fonctionne très bien, le transfert a été très long (400 gb sur un réseau 100mb, ça prend du temps), c'est une machine très silencieuse à cause de son processeur Atom qui consomme peu et chauffe peu.

WHS est livré avec un connecteur qui permet d'administrer la machine. Ceci donne accès aux opérations de base du serveur que tous les utilisateurs domestiques ont besoin. (En passant, MS vend cela comme quelque chose de simple, à la porté de tous. FAUX. Il faut avoir quelques notions de sécurité Windows et de réseautique pour utiliser le produit correctement. Geek requis !).

C'est par contre un produit qui peut aussi être très utile pour une petite équipe de développeurs étant donné la capacité du produit à partager et sauvegarder jusqu'à 10 PC. De plus, en tant que développeur, vous savez très certainement utiliser RDP. Ce faisant, vous êtes connecté directement et pouvez faire à peu près tout ce que vous pouvez faire dans Windows Server 2003. Soyez cependant prudents car WHS utilise une technologie nommé Drive Extender qui permet de créer une sorte de "raid" où tout les disques sont ajoutés et présentés comme un espace de stockage commun:

Évitez donc tous les outils qui gèrent des disques (disk management, RAID controller, defragmenter), laissez plutôt WHS se charger des disques et utilisez les répertoires partagés pour transférer vos fichiers. Par contre, voici 2 choses intéressantes à faire avec votre WHS:

  • WHS permet d'accèder à ses fichiers à distance par une interface web. Vous remarquerez alors que IIS (6.0) est installé et fonctionnel sur la machine, se qui en fait une excellente machine de QA pour vos site web avant de les installer en production. Si vous avez des besoins de base de données, j'ai également installé SQLServer 2008 Express sans problèmes.
  • C'est également un excellent endroit pour installer votre gestionaire de code source. Dans mon cas, j'utilise Visual SVN pour administrer mon gestionnaire et j'ai inclus dans mes répertoires partagés (et sauvegardés), la base de données SVN qui est donc incluse dans mes backups de serveur. Très intéressant !

Il y a finalement beaucoup de Add-ins disponibles, notamment sur We got served pour bonifier les fonctions de votre serveur. C'est un produit très intéressant et son prix relativement bas (moins de 400$, OS inclus), en fait une solution simple et économique pour la maison mais aussi pour le travail.

P.S : je ne reçois aucune gratitude de MS pour vanter ce produit, je ne suis qu'un utilisateur satisfait !

Soyez le premier à noter ce billet

  • Currently 0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Categories:   Vie de geek | Vie de programmeur
Actions:   E-mail | del.icio.us | Permalink | Commentaires (0) | Comment RSSRss comment feed

Quand modérer ne suffit plus, introduisez un captcha

vendredi, 9 avril 2010 21:03 by mBerube
(Aussi disponible en: English)

3 mois après avoir introduit la modération des commentaires, je dois me résoudre à introduire un captcha dû à la forte augmentation de spam ces dernières semaines. Après plusieurs heures à essayer d'intégrer Recaptcha (sans succès), j'a finalement trouvé un post sur Code Capers qui répondait exactement à mon besoin. Merci Michael.

C'est simple, un peu moins sécure que Recaptcha mais c'est probablement suffisant pour mon petit blog.

Désolé pour les utilisateurs légitimes mais vous savez probablement comme moi que c'est un mal nécessaire.

 

Soyez le premier à noter ce billet

  • Currently 0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Categories:   BlogEngine.Net
Actions:   E-mail | del.icio.us | Permalink | Commentaires (0) | Comment RSSRss comment feed